Commettons-nous une sorte de paralogisme naturaliste ?

20. juin 2016
20. juin 2016 Tobias Stöber

Commettons-nous une sorte de paralogisme naturaliste ?

BERTRAND est une poudre nutritionnelle complète organique. Un paquet contient tous les éléments nutritifs qui, selon l’état actuel de la science nutritionnelle, sont recommandés pour un adulte moyen. En outre, tous les éléments nutritifs de BERTRAND proviennent de sources naturelles telles que les céréales, les oléagineux, les amandes, les noix, les poudres de fruits, et beaucoup d’autres.

L’importance que nous accordons à l’origine naturelle des nutriments signifie que nous sommes confrontés à l’accusation selon laquelle nous sommes soumis à la fausse idée que naturel signifie sain, presque tous les jours. Cette accusation est généralement liée à l’idée que nous devons être conscients de cela, mais que nous trompons nos clients malgré une meilleure connaissance, dans le sens où l’importance que nous accordons à la naturalité et à la nourriture organique suggère un avantage sur le plan de la qualité qui n’existe pas. L’hypothèse soutenue par les représentants de cette position est : une poudre nutritionnelle complète qui fournit ses éléments nutritifs provenant de moyens synthétiques serait moins coûteuse et au moins aussi bonne ou meilleure, et la nourriture organique est une fraude.

La situation

Actuellement, il existe deux modèles concurrents de poudres nutritionnelles complètes, dont BERTRAND en est un. Tout d’abord, il y a notre produit, une composition de différents ingrédients naturels, dont la totalité respecte les recommandations nutritionnelles actuelles, et en comparaison, il y a presque exclusivement des fournisseurs qui fournissent une riche poudre nutritionnelle riche en énergie composée d’un mélange de vitamines synthétiques et de substances minérales, ce qui respecte les recommandations nutritionnelles actuelles. Il est ensuite annoncé avec une certaine fierté que ce type de poudre nutritionnelle ne contient que les éléments nutritifs recommandés et en aucun cas plus. Tout ce qui excède les recommandations scientifiques est inutile et, ce qui est beaucoup plus grave, non scientifique. Toute personne qui croit que la naturalité ou les ingrédients biologiques changent tout commet un paralogisme naturaliste.

Notre point de vue :

Nous savons que les équations « synthétique = malsain » ou « OGM = mal » sont incorrectes. Nous comprenons que les ingrédients synthétiques et les organismes génétiquement modifiés sont utilisés dans l’industrie alimentaire. Le génie génétique est souvent nécessaire et pratique, ainsi que les ingrédients synthétiques. Mais à notre avis, ceux-ci sont utilisés dans les variétés de Soylent actuellement disponibles afin de faire un produit moins cher, pas meilleur. Il y a au moins une différence de goût si je consomme un repas constitué d’une poudre et d’un mélange synthétique de vitamines, ou si j’en consomme un fait de diverses céréales, oléagineux, noix, amandes et fruits en poudre, et offrant un prix compétitif (prix par calorie) en dépit des ingrédients biologiques.

J’essayerai de préciser notre point de vue avec une hypothèse historique.

Si ces poudres synthétiques avaient été développées en 1941 selon les recommandations nutritionnelles écrites à ce moment-là, cela aurait été un produit conduisant à une mauvaise nutrition, car il aurait manqué de plusieurs vitamines essentielles. Heureusement, les auteurs des recommandations n’étaient pas assez naïfs pour croire que la recherche en nutrition humaine était complète. Au contraire, ils soupçonnaient déjà que plus de connaissances sur les vitamines et les minéraux étaient nécessaires, ce qui conduirait à des changements dans les recommandations. Cela a également été noté par écrit :

Le comité est conscient que les valeurs proposées devront être révisées de temps en temps à mesure que plus d’informations des besoins nutritifs sont disponibles.

http://www.nap.edu/read/13286/chapter/1

Les poudres synthétiques ont été développées aujourd’hui et contiennent les vitamines énumérées dans l’AQR actuel. Mais même dans cet AQR, il est noté que :

Les AQR continueront à évoluer à mesure que plus d’informations sont disponibles. Lors de l’interprétation des résultats des évaluations des individus ou des groupes, il convient d’examiner les limitations possibles dans la base des informations qui ont été utilisées pour générer les AQR pertinents.

http://www.nap.edu/read/9956/chapter/5#27

Est-ce que l’hypothèse que le développement de produits continuera dans les années à venir ; que de nouvelles vitamines essentielles que les poudres synthétiques n’ont pas actuellement seront découvertes, à moins qu’elles ne se trouvent dans la farine d’avoine ou les protéines de riz, est si absurde ?
Toute personne souhaitant se nourrir avec un grand degré de certitude d’obtenir tous les nutriments essentiels est beaucoup mieux conseillée avec un mélange d’ingrédients naturels, qu’avec une poudre qui est simplement pleine des vitamines que nous connaissons. Les poudres synthétiques seront certainement améliorées à l’avenir lorsque de nouvelles recommandations sont publiées, mais jusqu’à ce moment-là un régime de poudre 100 % synthétique ne comprendra pas ces nutriments essentiels.

Notre approche n’est donc ni pseudoscientifique ni faisant allusion à un paralogisme naturaliste. Au contraire, elle suit les recommandations des auteurs de l’AQR, qui admettent que des recherches supplémentaires sont nécessaires. Les accusations que nous sommes obligés d’entendre suggèrent qu’il existe une obligation d’utiliser des ingrédients synthétiques.

Nous ne le voyons pas de cette façon.

Messages associés