BERTRAND soutient #veganuary

Les végétaliens ne mangent-ils pas que de l’herbe ?

Le régime alimentaire végétalien est l’un des sujets encore et toujours controversés. Et complètement à tort. En étant conscient des aliments et de leurs nutriments, on s’alimente mieux dans l’idéal visé et fait ainsi également attention à l’environnement.

Pour l’essayer, il y a l’action #veganuary, une action qui promeut dans le monde entier le fait d’essayer de commencer une vie végane en janvier. Elle existe déjà depuis 2014 et a été créée en Grande-Bretagne en tant qu’œuvre de bienfaisance, pour montrer aux gens du monde entier qu’être végétalien n’est ni mauvais pour la santé, ni ennuyant. À cette occasion, les gens partagent leurs expériences sur les réseaux sociaux, en parlent et s’entraident, car être végétalien n’a vraiment pas à être compliqué.

Par amour de l’environnement, il vaut certainement la peine de regarder de plus près ce régime alimentaire, puisqu’un kilo de bœuf à lui seul nécessite environ 15 500 litres d’eau. Les émissions de CO2 de 14,5 % résultant de l’élevage industriel et de la suppression d’espaces verts pour l’alimentation animale sont d’autres aspects négatifs du régime alimentaire omnivore.

Le mythe selon lequel suivre une alimentation végétalienne nous rendrait trop faibles reste bien ancré. Il existe de nombreux contre-exemples de sportifs de haut niveau qui prouvent exactement le contraire, ne serait-ce que Lewis Hamilton, Rich Roll ou Fiona Oakes. Certains sportifs professionnels allemands sont également végétaliens, comme par exemple le joueur professionnel de volley-ball de plage Max Betzien.

Un autre grand mythe de l’alimentation végétalienne, en plus du manque d’apport en nutriments, est que c’est très compliqué. Mais on peut déjà réfuter cet argument en disant que même de simples pâtes à la sauce tomate sont végétaliennes. Avec la version végétalienne de BERTRAND, on fait d’une pierre deux coups en réfutant ces deux mythes, car la préparation est très simple et apporte aussi justement les nutriments qu’une alimentation purement végétales pourrait laisser de côté, et ce de manière entièrement naturelle et sans complément alimentaire artificiel, mais avec l’aide des algues.

La version végétalienne de BERTRAND ne contient pas la poudre de lait qui est présente dans les versions classique et active . C’est pourquoi, pour un meilleur goût, nous vous recommandons de mélanger la poudre avec du lait d’amande ou d’avoine plutôt qu’avec de l’eau. Pour un goût encore meilleur et plus personnel, vous pouvez également utiliser un jus de fruit de votre choix, ou prendre un peu plus de temps et couper quelques fruits, prendre un lait végétal de votre choix et la poudre Bertrand et les mixer pour un shake encore plus unique. Car avec BERTRAND aussi, le végétalien n’est ni monotone, ni compliqué. Et vous n’avez pas à vous nourrir d’herbe.

Daphne | service clients

Vous avez encore des questions sans réponse ?

Daphne serait heureux de répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir à ce sujet. N’hésitez pas à lui écrire un courrier électronique. Vous recevrez généralement une réponse dans les 24 heures.

Daphne | service clientsdaphne@bertrand.bio

Contactez-nous !

Veuillez utiliser le formulaire de contact pour des questions ou envoyez un e-mail à hey@bertrand.bio.
Vous trouverez tous les points de contact sur la page Meet the Team.
De nombreuses questions ont déjà été répondues dans la section FAQ