Firestairrun — Course d’escaliers 2019

21. novembre 2019

Firestairrun — Course d’escaliers 2019

Nous avons de nouveau rencontré le pompier Guido Hartmann, cette fois-ci non seulement pour une bonne cause, mais aussi en tant qu’organisateur du Firestairrun à Paderborn. Cette course de charité a lieu pour la deuxième fois cette année.

Les escaliers du bâtiment H de l’Université de Paderborn sont gravis et redescendus pendant la montée et la descente des pompiers en tenue de protection. Cette année, ces montées et descentes sont sponsorisées par 17 entreprises, dont des pharmaciens et des fabricants de vêtements de travail et, bien entendu, par la société BERTRAND. Pour la première fois cette année, l’équipe de l’Hôpital pour enfants Sainte-Lucie Paderborn était présente pour recueillir des fonds pour les enfants gravement malades. L’argent récolté sera versé à parts égales à deux fondations : « aktion benni & co e.V. » de la fondation allemande Duchenne et « Hilfe für das krebs- und schwerstkranke Kind e.V. » de Paderborn.

17

Pompiers

7

Travailleurs de la santé et médecins

211

Marches d’escalier

1

Dons par ascension

11000 €

Montant du don

Aux côtés de Guido Hartmann, Björn Beil, pompier de la caserne de pompiers de Paderborn et Mathias Schmidt, ambassadeur de la fondation allemande Duchenne, étaient également de la partie. Nous avons eu une courte entrevue avec ces trois coureurs engagés.

Guido Hartmann

Guido, comment vous préparez-vous pour cette course d’escaliers ?
À courir ! De temps en temps, bien évidemment, en courant les escaliers. Surtout si vous faites partie — volontairement ou professionnellement — des pompiers, vous devriez avoir une certaine affinité pour le sport, comme en témoigne également cette course. Et bien entendu, une vie saine, ne consiste pas seulement à être en forme pour cet événement, mais aussi à rester en forme et en santé.

Et quel est le but exact de cette course ?
Nous rendons les choses difficiles pour nous-mêmes aujourd’hui. Les enfants malades pour lesquels nous collectons des fonds passent des moments difficiles toute leur vie. Nous voulons nous imposer des difficultés pendant huit heures en courant dans les escaliers avec nos vêtements d’urgence. Et bien entendu, nous voulons aussi attirer l’attention sur les maladies des enfants.

Et qu’en est-il de votre régime alimentaire ?
J’utilise donc entre autres vos produits BERTRAND. Je les utilise principalement comme supplément, les jours où je suis stressé. C’est sain, cela me procure tout ce dont j’ai besoin et c’est biologique. J’y attache une grande importance.

Guido Hartmann

Guido est l’un des deux organisateurs du Firestairrun et aussi un pompier de la caserne de pompiers de Paderborn.

Michael Schmidt

Comment la course d’escaliers a-t-elle été créée ?
J’organise une autre course à Höxter, qui en est à sa sixième édition, et je me suis dit, pourquoi pas un autre défi qui a lieu en hiver ? Avec Guido, j’ai créé le Firestairrun il y a un an.

Et comment vous êtes-vous préparé ?
Pas du tout, honnêtement. J’ai été malade. Cependant, j’étais à un marathon à Boston cette année.

Connaissez-vous et utilisez-vous nos produits BERTRAND ?
Bien sûr que je les connais et que je les utilise encore et encore. Surtout quand on manque de temps. J’aime particulièrement la version active et la saveur de myrtille.

Va-t-elle se poursuivre l’année prochaine ?
Bien sûr que si. La maladie ne s’arrête pas !

Michael Schmidt

Michael est l’organisateur du Firestairrun et ambassadeur de la Fondation allemande Duchenne.

Björn Beil

Bjorn, comment vous êtes-vous préparé pour la course ?
En fait, je suis sauveteur, alors j’ai souvent pratiqué la natation. C’est ainsi que je suis arrivé au triathlon. J’ai aussi commencé à courir un peu avec les pompiers professionnels, parce que c’est très compatible avec la famille. Avec Guido, je me suis entraîné à courir dans les escaliers de la tour des pompiers.

Comment vous nourrissez-vous ?
Je fais déjà attention à mon régime alimentaire. Avec ma famille, j’essaie toujours de cuisiner sain et frais. J’ai pu essayer les produits BERTRAND pour la première fois l’année dernière et je pense aussi qu’ils ont bon goût.

Et quelle est votre motivation pour cette course ?
Les enfants sont clairement au premier plan pour moi. Que je termine deuxième ou troisième n’est pas si important.

Que voyez-vous comme défi dans la course d’escaliers ?
Le défi dans cette course, c’est le temps. Huit heures, c’est long, il faut donc faire attention à la nutrition et à l’alcool. Cela demande beaucoup d’énergie.

Björn Beil

Björn Beil travaille également pour les pompiers de Paderborn, vit à Gütersloh et s’entraîne occasionnellement avec Guido. Il participe également à d’autres courses, comme la course du Nouvel An à Gütersloh ou la course de Pâques à Paderborn.

Vidéo de la course d’escaliers

Ici, vous avez un aperçu de l’ambiance qui règne sur le terrain.

, , , ,

Messages associés